Allemagne – Trois mois, 31 agressions : Les politiciens ont été les victimes de violences répétées. Dans les deux tiers des cas, les attaques ont été dirigées contre des membres du parti anti-immigration AfD.

Au deuxième trimestre de 2019, il y a eu en moyenne dix agression par mois contre des politiciens. En avril, mai et juin de cette année, la police a enregistré un total de 31 cas d’agressions dirigées contre des politiciens, selon le gouvernement allemand.

24 cas d’agressions concernent des membres de l’AfD. Selon les statistiques de la police, les suspects venaient pour la plupart de la gauche. Dans certains cas, cependant, le contexte du crime n’a pas pu être clairement identifié.

(…) Spiegel.de

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !