Le député de l’aile gauche de La République en marche, Aurélien Taché, élu du Val-d’Oise, a accepté de débattre à la Convention de la droite organisée par des proches de Marion Maréchal, le 28 septembre, à Paris.

Quel est l’intérêt de participer à la Convention de la droite pour un député macroniste ?

J’irai combattre une certaine vision défendue par les organisateurs selon laquelle une société ne peut être cohérente, heureuse, avec une immigration trop importante. Pour eux, la cohésion de la société tient à son homogénéité culturelle, à une vision uniforme. L’identité française serait menacée à cause de l’immigration. Or je crois profondément que la France a toujours été forte en se construisant avec ces populations qui arrivent sur son sol. Une société qui n’assume pas son immigration, qui se replie sur elle-même, fait un aveu de faiblesse. Je pense comme Emmanuel Macron que la société française est un fleuve aux mille confluences. Toutes doivent être prises en compte et apporter au pays. À nous de montrer ce qu’est le progressisme, un pays où on vit avec une identité heureuse, choisie par les individus. […]

Le Figaro

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !