Soliman a été condamné pour des viols d’adolescentes. C’était en 2014 et il a, à l’époque, obtenu un sursis probatoire. Récemment, l’homme s’est rendu à une fête scolaire. Le parquet estimait qu’il n’avait pas respecté ses conditions et exigeait la révocation de ce sursis. Il ne l’a pas obtenue.

En 2014, Soliman a eu des ennuis judiciaires: attentats à la pudeur, viol de jeunes filles: il a obtenu un sursis probatoire à l’époque.

[…]

La Gazette

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !