En marge de son discours mémorable prononcé lundi 23 septembre à la tribune de l’ONU, Greta Thunberg et quinze autres jeunes ont déposé une plainte officielle et historique, déposée avec l’aide du cabinet international d’avocats Hausfeld et la bénédiction de l’Unicef, devant le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies.

Ses larmes et ses mots, durs, ont fait mouche une nouvelle fois, rapporte LCI. « Vous nous avez laissés tomber, a dit Greta Thunberg aux chefs d’Etats et de gouvernements réunis lundi 23 septembre au siège de l’ONU dans le cadre d’un sommet sur l’urgence climatique auquel elle aussi avait été conviée. Mais les jeunes commencent à comprendre votre trahison. Si vous décidez de nous laisser tomber, je vous le dis : nous ne vous pardonnerons jamais. Nous ne vous laisserons pas vous en sortir comme ça. Le monde se réveille, et le changement arrive, que cela vous plaise ou non. »

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !