Un jeune Yéménite de 23 ans a légèrement blessé mardi avec un petit couteau un militaire italien qui effectuait des contrôles de sécurité près de la gare centrale de Milan.

Le jeune homme, sans permis de séjour, qui a frappé de dos le militaire, a été aussitôt immobilisé par des collègues du soldat italien et remis à la police, selon le site du Corriere della Sera. Le parquet antiterroriste de Milan a ouvert une enquête.

Selon AGI, le même homme aurait tenté lundi soir, peu avant minuit, de blesser avec un stylo ou un crayon plusieurs autres personnes, toujours dans le quartier de la gare de la capitale lombarde.

Le Figaro


Italie – Un soldat italien a été poignardé à la gorge par un agresseur qui aurait crié « Allah Akbar », devant la gare centrale de Milan mardi.

L’attaque a eu lieu vers 10 h 45, heure locale. Le soldat a été poignardé au cou et à l’épaule, rapporte Milano Today.

L’agresseur s’est enfui en direction de la Via Vittor Pisani mais a été rapidement arrêté par la police. Il a crié « Allah Akbar ».

La police et les militaires qui se trouvaient à proximité ont afflué sur les lieux et ont établi un cordon de sécurité. Des enquêtes sont en cours pour déterminer si l’attaque était de nature terroriste.

Le soldat de 34 ans a été transporté à l’hôpital voisin pour un traitement d’urgence où son état a été jugé non mortel malgré une blessure profonde au cou.

L’agresseur, qui serait un ressortissant étranger, était armé d’une paire de ciseaux et était apparemment un visiteur régulier de la station.

RT

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !