Au Pakistan, le mariage forcé d’une chrétienne de 14 ans validé par la justice

Huma Younus, chrétienne pakistanaise de 14 ans, n’a pas été reconnue comme mineure par la Haute Cour de Karachi le 6 février. Elle demeure donc mariée à son ravisseur musulman Abdul Jabar.Si les deux juges de la Haute Cour, Muhammad Iqbal Kalhoro et Irshad Ali Shah, ont décidé que même si Huma était mineure, le mariage entre la jeune chrétienne et son ravisseur, est toujours valide puisque, comme le stipule la charia (loi islamique), quel que soit son âge, une fille peut se marier après ses premières règles.Le cas de la jeune Huma Younus pourrait, selon l’ONG Aide à l’Église en détresse (AED),«devenir le symbole de la pratique des enlèvements de jeunes chrétiennes par des musulmans ».

Cette jeune fille, née le 22 mai 2005, a été enlevée le 10 octobre dernier par un homme musulman, Abdul Jabbar, et mariée avec lui, comme cela se pratique souvent au Pakistan.

Privée de tout contact avec sa famille, Huma réside désormais à 600 km de sa maison natale. Mais ses parents ont porté son cas devant la Haute Cour de Karachi, capitale de la province du Sindh où ils habitent.

Ils espéraient que le « Child Marriage Restraint Act » (Loi limitant les mariages avec des mineurs), adopté par la province du Sindh en 2014, s’appliquerait. Pour appuyer leur requête et attester l’âge de leur fille, ils avaient produit à l’audience du 3 février un certificat d’école et le certificat de baptême de la…

[…]

La Croix

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !