Pour cette édition placée sous le signe du plurilinguisme en France, Jack Lang, président de l’IMA, souhaite rappeler combien l’arabe est, aujourd’hui, pleinement une langue de notre pays. « L’arabe, une langue de France », car elle est quotidiennement pratiquée à l’oral comme à l’écrit dans l’hexagone.

Malheureusement, elle souffre encore d’une image ambivalente et ne bénéficie pas de l’enseignement qu’elle mérite à l’école. C’est pourquoi l’IMA propose tout au long de l’année, avec son Centre de langue, un enseignement moderne et laïque, loin de toute considération religieuse ou ethnique, ouvert à tous les âges et tous les niveaux. […]

IMA

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !