La police a retrouvé 500 gr. de drogue à son domicile et 18 000 euros en cash dans sa voiture de service.

Le chauffeur du bourgmestre socialiste de Saint-Josse-ten-Noode Emir Kir a été inculpé pour vente de coCaïne, révèle La Capitale. Suite à une dénonciation anonyme, la police a mené une perquisition au domicile de celui qui se faisait appeler Rayan mais n’était autre que Wadie, un chauffeur-livreur employé par la commune de Saint-Josse depuis plusieurs années. Chez Wadie, la police a découvert 500 grammes de cocaïne (valeur 25 000 euros) et quelques produits de luxe, dont deux Rolex. Dans sa voiture – où plutôt celle que la commune lui attribuait dans le cadre de son travail -, les policiers ont encore découvert 18 000 euros en petites coupures dans une enveloppe.

Contacté par La Capitale, Wadie – qui travaille aujourd’hui au cimetière communal -, a soutenu qu’il n’était pas « inculpé ». « Si j’avais fait tout cela, si j’étais vraiment inculpé, est-ce que je serais encore au travail à cette heure-ci sachant que je travaille pour l’État ? (…) Moi, je n’ai rien à vous dire, si vous avez quelque chose à dire, allez voir mon employeur », a-t-il assuré. Ceci alors qu’il avait déjà avoué, devant la juge d’instruction, qu’il dealait bien de la cocaïne. Emir Kir, son employeur car en charge du personnel communal, a affirmé ne pas être au courant de cette affaire.

Ce n’est pas la première fois qu’un chauffeur du bourgmestre tenoodois a maille à partir avec la justice. En 2012, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait condamné Kemal Camsari, chauffeur et parent par alliance d’Emir Kir, à 30 mois de prison dont la moitié avec sursis pour trafic international d’armes. Libéré en cours de procédure, M. Camsari avait repris du service auprès du bourgmestre

www.dhnet.be

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !