Des pages du coran déchirées, le livre dans la cuvette : la photo prise à la mosquée de Schleswig [Schleswig-Holstein] avait été largement reprise par la presse turque. Un Irakien vient d’avouer.

Un Irakien a été pris en flagrant délit en train de vandaliser une mosquée. Selon la police, il a reconnu s’être déjà livré à des actes de vandalisme et avoir déchiré un coran en juillet dans cette mosquée. On ne sait pas s’il y a un rapport avec d’autres affaires similaires.

Après l’incident de Schleswig, des accusations avaient été portées contre les milieux de droite. […]

Birte Pauls, députée SPD de Schleswig au parlement régional, avait commenté cette affaire en disant que l’AfD, en particulier, devait enfin comprendre que les mots peuvent engendrer la violence.

En tout cas, la police exclut maintenant dans cette affaire une motivation xénophobe.

Source

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !