[…] Les fonctionnaires de police ont trouvé un courrier de menaces dans la boîte à lettres. La lettre, à l’orthographe aléatoire, est signé d’une énigmatique « direction du quartier ». « Vous allez arrêter de nous déranger sinon vous allez le payer très cher […]. Si vous voulez subir aucune représailles, fermez vos gueules et occupez-vous de vos affaires. Attention, nouvel an est proche ». Voilà la teneur de la lettre (avec les fautes) reçue ce week-end par le bureau de police de Hautepierre, quartier prioritaire de la ville de Strasbourg.

Ce message menaçant, signé par la « La direction du quartier » et conclu par le symbole de l’interdiction de stationner, a également été envoyé à deux riverains. Ces derniers se sont présentés au bureau de police et ont déposé plainte. Dans la nuit de dimanche à lundi, ce même bureau de police a été la cible de dégradations: l’interphone a été brûlé.

DNA

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !