Le suspect résidait en Suisse depuis six mois. Il a d’abord été hébergé dans un centre pour requérants d’asile d’Altstätten (SG) avant d’être transféré à Kreuzlingen. Plusieurs témoins affirment qu’il avait acquis une certaine autorité sur les migrants dans son premier lieu d’accueil, allant jusqu’à faire sa loi. Certains s’en étaient plaints, mais sans que les autorités ne réagissent.

Des requérants ont reconnu et dénoncé un ancien combattant du groupe État islamique. Ce dernier a été interpellé.

[…]

20min.ch

Nos remercieme

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !