L’ambassadeur du royaume de Bahreïn aux États-Unis a été victime d’un vol avec violences au cours d’un séjour privé chez des amis.

Alors que ce diplomate, Shaikh Abdullah bin Rashed bin Abdullah Al Khalifa, revenait à bord de son véhicule chez ses amis en compagnie de sa femme et de ses deux filles, trois ou quatre agresseurs venus en voiture ont aspergé l’habitacle de son véhicule de gaz lacrymogène avant de le frapper au crâne avec cette bombe de gaz. Les agresseurs, au nombre de trois ou quatre, se sont emparé de la montre de l’ambassadeur d’une valeur déclarée de 130.000 dollars, ainsi que du sac à main de son épouse qui contenait notamment des espèces et des documents d’identité.

Le diplomate bahreïni souffrait d’une plaie saignante à la tête, tandis que son épouse et ses filles ont été incommodées par les gaz lacrymogènes.

(…) Le Figaro

Recevez la revue de presse interdite !Inscrivez-vous dès maintenant ! C'est 100% gratuit !